Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - AnyanKat

Pages: 1 [2] 3 4 5
16
Saison 1 / Re : Vos retours sur la saison 1 ?
« le: 08 novembre 2019 à 15:48:07 »
Alors alors, pour les épisodes de la saison 1, c'est assez particulier. J'ai commencé en tant que joueuse, dans un groupe qui avait choisi de ne pas jouer les pré-tirés, mais de faire des personnages pour la campagnes.

Les deux premiers épisodes ont été joués. Ensuite, c'est devenu compliqué, parce que la dynamique du groupe n'était pas vraiment adaptée au scenario, et on a préféré partir dans des scenarii personnalisés. Ensuite, je suis passée MJ, et j'ai fait toute une campagne, a la quelle j'ai pu greffer un des épisodes de la campagne du livre (Cereales Agricoles) avec quelques adaptations, puisqu'il pouvait très bien rentrer dans le cadre de la campagne

Difficile de dire donc ce que j'en ai pensé sur la totalité, mais une chose est ressortie : assez peu d'envie de se centrer autant sur l'histoire entre l'Organisation et les manufactures.
En fait, j'ai trouvé que les épisodes étaient très bons, mais pas pour une découverte de l'univers. Non pas qu'ils soient trop compliqués, mais ils ne permettent pas assez d'explorer ce qui est différent entre notre Terre et Terre2. Bien sûr, on y découvre beaucoup de choses autour des sans ventre, des Mentaux, et des basculements différents de quelques pays. Mais j'ai trouvé que ça manquait d'exploration de tout ce qui fait (pour moi) le charme de Terre2, à savoir son contexte historique.

Là, les scenarios auraient pu s'adapter à n'importe quel univers un peu SF sans trop de difficultés, et faire une très bonne campagne là dessus. Mais manquait d'implication concernant tout ce qui est différent. Pas assez d'exploration autour de la religion et de l'Unisme, autour de la couronne, de la noblesse, de l'ordre sociétal en général.

En fait, pour moi, c'était trop pointu d'entrée de jeu, là ou ça aurait pu, pour de l'initiation, être moins orienté dans un complot en particulier, et plus dans la découverte du contexte. La campagne est pour moi une très bonne campagne pour des joueurs qui ont déjà exploré l'univers et veulent se renouveler.

Evidemment, elle donne une bonne manière de lier des groupes de joueurs entre eux, sans avoir à trop chercher de justification, et ça, c'est bien pratique. Mais ça prive d'une expérience à multiples facteurs sociétaux, et enferme trop dans une case (ou plutôt dans une cellule)

17
Règles / Re : Possession et détection
« le: 12 octobre 2019 à 00:34:46 »
C'était une image le répondeur, c'était pour dire pas de réponse oui  ;D

Merci !  :)

18
Règles / Re : Possession et détection
« le: 11 octobre 2019 à 20:29:42 »
Autre question qui m'a été posée par un joueur, tant qu'à y être, sur le même sujet.

Une personne possédée par un Mental peut-elle être contactée par un pouvoir de télépathie, ou bien son esprit est-il vraiment inconscient et enfouis ?
Si Jean-Pierre est tombé sous le coup de la possession de Louis, et que Marie essaye de contacter Jean-Pierre, aura-t-elle la messagerie automatique, une réponse de Jean-Pierre, ou bien une réponse de Louis ?

19
Règles / Possession et détection
« le: 09 octobre 2019 à 22:17:29 »
Coucou les Terr2iens ♥

Petite question aujourd'hui pour nos créateurs favoris :

Il est dit, sur le pouvoir de Mental de Possession, que le Mental n'a accès à aucun de ses pouvoirs quand il est dans le corps d'un ordinaire.

Mais du coup, sa présence peut-elle être détectée par un autre Mental, ou par la technologie, pendant ce même laps de temps, ou bien disparait-il des "radars" ?

Aussi, s'il possède un autre Mental, a-t-il accès à ses capacités à lui, ou à celui du Mental possédé ?

Merci ♥

20
Géographie / Re : Carte d'Europe
« le: 03 août 2019 à 15:36:31 »
Mais du coup, vis à vis des colonies française, ou est ce qu'on en trouve ?

Est ce que l'Algérie et le Maroc, par exemple, en font toujours partie, ou bien ont été intégrées au Califat Ottoman ?

Est ce qu'une liste est prévue ?

21
Technologie / Re : Catalogue d'équipement
« le: 18 juin 2019 à 13:16:34 »
Oh, j'avais oublié ce post, toutes mes excuses ^^

Merci !

22
Technologie / Re : Catalogue d'équipement
« le: 17 juin 2019 à 22:38:22 »
Le lien ne fonctionne plus pour le catalogue d'équipement... :(

23
Géographie / Re : Carte d'Europe
« le: 31 mars 2019 à 11:31:41 »
Oooooh, trop bien !

L'Etat Pontifical ne fait pas partie de l'UME ? :o J'aurais pas cru !

24
Cellules & Héros / Re : Héros/PNJ : Anne-Emilie
« le: 26 mars 2019 à 19:56:47 »
Haha, c'est l'idée. C'est une princesse, après tout. Elle n'a jamais rien eu à porter, ou d'effort physique à faire ! (Et puis elle sort à peine de l'adolescence)

25
Géographie / Re : Pays-bas et Polders
« le: 26 mars 2019 à 19:55:11 »
Ok ! Merci, j'attends ça avec impatience la carte :3

26
Géographie / Pays-bas et Polders
« le: 26 mars 2019 à 17:25:14 »
Et me revoilà avec mes questions que personne ne se pose !

Voila, en regardant la carte de l'Europe pour voir ou se situait Amsterdam dans tout ce petit monde... Je me suis aperçue qu'au premier coup d'oeil, cette partie des terres, les Polders de ce que sont les pays-bas chez nous donc, n'existe pas.

Cela dit, la ligne de frontière du Saint Empire de Prusse n'étant pas vraiment détaillée, je ne me pose la question.
Est ce que c'est simplement que seules les frontières de la France ont été bien tracées, par souci de simplicité, et ces terres là font partie de la Prusse ?

Ou bien ces Polders n'ont jamais été créés dans Terre², et Amsterdam n'existe tout simplement pas ?

Merci d'avance :3

27
Cellules & Héros / Héros/PNJ : Anne-Emilie
« le: 13 mars 2019 à 14:02:53 »
L'envie de présenter le premier personnage que j'ai créé me travaille depuis un moment... Et il est temps !
Ce personnage était à la base une création de héros. Difficile à sortir dans des scénarios, elle avait plutôt vocation à devenir PNJ. Depuis, j’ai cessé de jouer pour être MJ quasiment exclusivement, elle était la candidate parfaite pour se trouver au cœur d’une intrigue, qui est décrite dans la section appropriée : petit putsch en famille http://forum.terre2.fr/index.php?topic=95

Et comme j'aime écrire des mises en situations de mes personnages, je partage. N'hésitez pas à me donner votre avis :)



Debout face à l’étendue salée. Elle s’arrête quelques instants dans sa marche, ses pieds nus fouissant légèrement le sable. Il est frais, et humide, en ce mois de février. D’un gris immaculé, sans impureté. Comme si jamais homme n’y avait posé le pied. Comme chaque année, à cette date.
Son regard balaye autour d’elle, la plage déserte, alors que le vent soulève doucement sa chevelure d’ébène. Elle imagine des familles étendues sur des serviettes, au soleil. Des enfants se baignant, des adolescents, des gens de son âge, jouant au badminton sur le sable. Un instant, ses lèvres s’étirent en un doux sourire.
Elle imagine un instant ce qui occupe les pensées des jeunes femmes de son âge qui passent ici. Des nobles, ou des bourgeoises avec les moyens, à quoi peuvent-elles bien songer ? L’école, pas encore terminée. Les amours naissants. Les interrogations sur l’avenir… Autant de préoccupations qui sont à des lieues de son quotidien.

Car Anne-Emilie n’est pas une jeune femme comme les autres.

Rien de tout cela, aujourd’hui. Ni serviettes, adolescentes, ni soleil. Seulement elle, des nuages gris, et du vent. Pas même un coquillage sur le sable. Elle pourrait se blesser en marchant dessus, comprenez-vous ? Alors ils y ont veillé. A ce qu’il n’y ait rien, en plus de personne.
Peu importe ces absences. L’endroit est apaisant. Seul le bruit des vagues venant se fracasser sur la plage berce ses pensées. Les vagues, les embruns, et la vision de l’horizon, sur lequel le soleil descendait lentement.
Combien de temps les Hommes avaient-ils regardé cette vue avec du mystère dans les yeux ? Porte vers le royaume Spirituel, ou vers des contrées inconnues et sauvages ? Tout ceci n’a plus de sens, désormais. Les bateaux vont et voguent, avec l’océan comme seule Maitresse. Le sel des embruns, sur le bout de la langue, doit avoir un goût de liberté.
Son regard se décroche, pour venir se poser sur les fines chaines qui couvrent ses mains. Les mêmes que celles qui parcourent sa chevelure, en perles d’or. Si minces, qu’un rien pourrait les briser. Captant chaque reflet de lumière pour le faire miroiter. Elles sont la parfaite symbolique, qui lui rappelle, chaque jour, sa place et son devoir.
Un éclat sur le sable, à quelques mètres de là, attire son regard. Un rayon de soleil à travers les nuages, qui frappe sur… Quoi ? Elle n’en sait rien, mais cette simple constatation l’amuse déjà. Ils ont beau avoir passé tout ce sable au peigne fin… La mer reprend toujours ses droits, semble-t-il.

Quelques pas, de nouveau. Longer la plage désertée. Courir, quelques mètres. Pour mieux se laisser tomber dans le sable. Ses expressions se relâchent, exprimant sa joie sans retenue. Elles sont rares, les occasions de profiter d’un simulacre de liberté, alors autant en profiter ! En roulant sur le côté, l’objet inconnu est maintenant face à elle. Le nacre d’une coquille d’huitre ouverte. Par l’Unique, si elle avait malencontreusement marché là, des gens auraient sans doute perdu leur emploi, voire pire !

« Je qualifierai votre vérification de passable, tout au mieux. »

Ces mots, prononcés à voix haute, ne s’adressent pourtant à personne. Personne d’autre qu’elle et cette demi-huitre. Un gloussement les suit, tandis qu’elle tend la main vers la responsable de son amusement du moment. Ses doigts ont beau se trouver à quelques centimètres de la carcasse du coquillage, cette dernière vient pourtant s’extraire du sable d’elle-même pour venir se poser dans sa paume, comme mue par une force invisible. Ouh, la vilaine fille, songe-t-elle un instant. Voilà qui ne devait pourtant jamais être fait sur une place publique. Quelqu’un pourrait le remarquer !
Elle jeta un œil autour d’elle.

« Quelqu’un a-t-il quelque chose à redire ? »

Une fois de plus, seules les vagues sont témoins de ses paroles. Vagues qui reçoivent bientôt en leur sein la demi huitre, jetée vers la mer. Etonnamment loin, pour la force qui a été mise dans le lancer. La mélancolie vient prendre la place de la joie sur ses traits.

« Reviens l’année prochaine… »

Ses paupières viennent couvrir ses iris. Sa respiration se fait plus profonde.
Même si ce n’était qu’une fois par an, elle aime profiter de cette plage.




Le bruit amorti de bottes sur le sable l’irrite.
Depuis combien de temps est-elle ainsi, allongée sur la plage ? Le soleil a presque disparu à l’horizon. Sans doute s’est-elle assoupie quelques temps, bercée par les sons de la mer.
Elle relève une paupière, pour observer ce qui vient. Un homme, qui la surplombe de toute sa hauteur. Vêtu d’un costume noir, en fibre de carbones sans doute. Au côté de sa hanche, la forme sombre et menaçante d’un pistolet rappelle sa fonction. Il n’est pas là pour ramasser des coquillages, celui-là.
Au premier coup d’œil, il semble normal. Pourtant, derrière cette apparence anodine, elle sait ce qu’il se cache. Un homme aux muscles capables d’arracher des membres à mains nues, à la peau assez épaisse pour encaisser des balles sans broncher, et aux poumons assez vigoureux pour faire pleuvoir feu et flammes. Une véritable machine de guerre à lui-seul, qui la dévisage de toute sa hauteur. Il pourrait la déchiqueter comme une simple poupée de chiffon, si l’envie lui prenait.

Son visage s’abaisse. Son dos s’incline, autant que sa main gantée se tend vers elle. Jamais on ne se risquerait à tendre une main sans qu’elle soit couverte, qui puisse la toucher directement.
Elle prend son temps, à le regarder faire. Un dernier instant à profiter de la douceur de la plage sous son dos. Avant d’accepter la main tendue, pour se relever avec grâce. Plus elle se redresse, plus son vis-à-vis ploie, jusqu’à ce qu’elle soit debout, et lui, un genou sur le sable.
Car Anne-Emilie n’est pas une jeune femme comme les autres.

« Votre Altesse. De mauvaises nouvelles de la capitale. »

Elle frémit à ces paroles. Voilà venir la fin de la détente. Déjà. D’un signe de tête, elle lui accorde de se relever, tout en tournant le dos à l’océan.

« Je vous écoute. »

Ses gestes sont vifs, et précis. En un instant, il la surplombe de nouveau, et commence à marcher, légèrement derrière elle.

« Sa Majesté votre père vous demande auprès de lui. Il semblerait que son état ait empiré. »

Sur son visage de porcelaine, les expressions sont de nouveau contrôlées. Elle a remis son masque, qui ne saurait faire place à la spontanéité. Tout doit rester maîtrisé. Cette fois, c’est la neutralité qui domine. La nouvelle lui accorde le droit de relâcher le léger sourire constant qu’elle se doit d’afficher en temps normal.
Un instant, elle regarde en arrière. Cette journée, sur cette plage, privatisée pour son seul loisir un jour dans l’année, lui manque déjà. Elle aimerait pouvoir y passer plus de temps. Pouvoir se laisser aller sans protocole plus souvent. Être plus souvent semblable à la plupart des jeunes de son âge.

Mais la princesse Anne-Emilie n’est pas une jeune femme comme les autres.
 





Deuxième enfant du roi, Anne-Emilie est une jeune femme arrivant tout juste à l'âge adulte. Fiancée depuis avant même sa naissance pour renforcer les liens avec le Saint Empire de Prusse, elle n'a pourtant rencontré son fiancé pour la première fois que récemment.

Charismatique et ambitieuse, elle adore être au centre de l'attention, autant que de se faufiler discrètement hors du palais en se déguisant pour découvrir la vie des gens "normaux" quand elle en a l'occasion.  Si elle n'est pas prédestinée à régner, cela ne l'empêche pas de chercher d'autres moyens de gagner en pouvoir et en influence, notamment en se liant de près aux instances du Cerveau. Et non sans raison : elle a elle même, en préadolescence, manifesté des pouvoirs de Mentale. Ceux-ci ne sont que le reflet de sa personnalité, et de son besoin profond de contrôler au maximum ce qui l'entoure.

Ce secret est évidemment bien gardé par la famille royale, et rares sont ceux à le connaître. Elle possède bien une fiche auprès du Cerveau, mais celle-ci est cryptée et seuls quelques élus y ont accès.
Récemment, elle s'est mise en tête de former une petite équipe de personnes oeuvrant pour faire lien entre le Cerveau et la couronne de France. Des agents faits pour enquêter sur ce qui touche à la sécurité du royaume et de la noblesse dans sa dimension occulte et touchant de près ou de loin aux autres Mentaux (que ce soient réellement des Mentaux, ou d'autres personnes donnant des résultats pouvant être confondus...). Ses agents sont recrutés parmi les Mentaux recensés par le Cerveau, qui ne pouvaient trouver d'utilité facile pour la société, et étaient enfermés dans les quartiers spéciaux. Soumis a des tests de personnalité et loyauté, ceux qui cadrent avec une capacité de loyauté extrême envers elle et la couronne, ainsi que des capacités d'enquête et de déduction sont les plus prisés par la jeune princesse. Pour l'heure, elle ne compte que deux agents à son actif, au moment ou se joue la campagne, mais compte bien faire évoluer cette instance par la suite.

Voici les statistiques (actuelles, elle a été jouée, et ne correspond pas à un personnage nouvellement créé, mais un personnage déjà un peu expérimenté, et ayant été légèrement modifiée pour coller à l'évolution de la campagne que je fais jouer) :

Portrait :


Caractéristiques :
Agilité : 3
Constitution : 2
Dextérité : 2
Force : 1
Charisme : 5
Intelligence : 4
Perception : 2
Volonté : 6

Compétences :
Athlétisme : 8
Concentration : 7
Connaissances : 7 - Politique : 6
Corps à corps: 8
Déguisement : 7
Discrétion : 9
Éloquence : 7 - Étiquette : 6 - Persuasion : 6
Enquête : 10
Esquive : 9
Pilotage : 9 (base, mais n'a pas l'âge de conduire)
Recherche : 8
Sagacité : 7 - Manipulation : 6
Tir : 9 (base, mais ne s'est jamais servie d'une arme à feu)
Vigilance : 8

Langues : Français, Aragonais, Prussien, Latin

Statut : 8 / Ressources : 8

Avantages : Noble / Sang bleu, Populaire, Point de pouvoirs (x2), Flash, Belle
Défauts : Impatient, Peureux, Pacifiste, Némésis, Fichée

Classe : Mentale
Pouvoirs :
Contrôle de l'esprit (3)
Projection kinétique (3)
Lévitation (0)
Télékinésie (0)


Si vous avez aimé le petit texte, n'hésitez pas à me le dire, et j'en ferais d'autres :)

28
Vos épisodes / Re : Campagne : Petits putsch en famille
« le: 12 mars 2019 à 11:54:20 »
Nos héros sont parvenus à s'infiltrer à la Bastille. Mais cela n'était qu'une mise en bouche, pour ce qui suit. Car à un moment ou un autre, ils s'en rendent bien compte, c'est au palais royal lui-même, lieu du coup d'état, qu'il faudra rentrer. Et ce, pour faire éclater la vérité sur ces sans-ventres, et ces malversations.

Arc 5 : Coup d'éclat (préparation)

Les héros auront décidé de partir (ou non) pour la Bretage, pour rencontrer la personne à l’origine du système de sécurité. Si oui, voilà ce qu’il pourra se dérouler :
Un certain Anton Schneider. Remonter sa piste n’est pas très difficile, il n’a pas un nom très commun, et son adresse ne sera pas difficile à débusquer (si toutefois les héros pensent à consulter les pages blanches du duché de Bretagne).

S’ils décident d’y aller, le problème majeur vient de la possibilité de passer les frontières dudit duché, qui les a fermées et les surveille étroitement. Souvenez vous : la Bretagne a été le Duché le plus virulent à rejeter le prétendant au trône, et se prétend reprendre son indépendance si la famille légitime n’est pas remise à sa place ! D’ailleurs, leurs voisins les Normands, pour ne pas être en reste, ont décrété la même chose moins de deux jours après. Il ne faudrait pas laisser les Bretons faire mieux qu’eux, après tout.

En fonction de qui sont les héros, le passage pourra se faire de bien des manières. En bluff total, en négociation pour faire valoir qu’ils aident la famille royale (cela pourrait bien leur donner un soutien logistique important s’ils parviennent à se faire croire… Mais les bretons sont méfiants, aussi ce ne sera pas simple), ou bien en toute discrétion.

Anton Schneider, informaticien surdoué
Compagnon : Corps 2/8, Combat 2/8, Esprit 4/6(Informatique 4/5, Electronique 4/5), social 3/7
Talent : science infuse 1
Avantage : ordinateur cérébral
Défaut : peureux


Anton, un homme bien en chair en fin de trentaine, vit en colocation dans un appartement près de Brest. Son travail pour le réseau de Sécurité Employé de Versailles lui est resté bien en mémoire. A l’époque, il travaillait pour une société spécialisée dans la sécurité informatique. Il a ensuite été mis à pied de sa société, à l’amiable, afin de préserver son anonymat et éviter que des gens préparant des attentats ne viennent le forcer à coopérer. Aussi, il sera très méfiant si les PJ commencent à évoquer le système de sécurité informatique de Versailles.

Il est bien ancré dans le point de vue Breton. Si les PJ le convainquent que leur but est d’aider à rétablir l’ordre naturel des choses, et à renverser ce coup d’état, il les aidera sans broncher. S’il a le moindre doute, en revanche, il n’hésitera pas à les duper et prétendre les aider, pour en profiter pour appeler des forces d’intervention Ducales pour arrêter tout ce petit monde.
Si les PJ choisissent de tenter de rentrer discrètement et d’aller pirater son ordinateur, il faudra réussir un jet d’intelligence / informatique. A [3], ils ne parviennent pas à rentrer dans le système, mais remarquent que des sécurités sont en place pour détruire tout le contenu du disque dur en cas d’intrusion. A [4], ils parviennent à contourner ce système. En dessous, toutes les données de l’ordinateur sont détruites, et une alarme est automatiquement envoyée aux forces Ducales, qui arriveront en 3d10 minutes.

Que ce soit par Anton ou par piratages, s’ils réussissent, les héros apprendront différentes choses :

-   Anton Schneider a touché un chèque important à sa mise à pied, ce qui lui permet de vivre à l’abri du besoin pour le restant de ses jours avec un train de vie modeste. Désormais, il ne travaille plus que pour des missions ponctuelles qui l’intéressent.
-   Il ne possède pas de possibilité d’entrée directe dans le système des employés de Versailles, mais en connais le fonctionnement et les faiblesses :
-   La porte de service est surveillée par un système de sas et de gardien. Tout employé doit passer une carte d’accès devant un lecteur, ce qui fait apparaitre à l’écran du gardien la fiche de l’employé, avec sa photo. Si la photo correspond et que rien n’est detecté de louche, il active l’ouverture de la porte.
-   Si quelque chose de suspect est repéré, un bouton d’alerte déclenche la fermeture du sas, piégeant la personne à l’intérieure. Une équipe de vérification est alors envoyée sur place.
-   Le réseau est purement interne, et ne peut donc être modifié depuis un terminal extérieur.
-   La liste des employés, de leur fiche et de leur photo est accessible sur l’ordinateur d’Anton Schneider, mais n’a pas été mise à jour depuis le moment ou il s’est occupé de rénover ce réseau (il y a 7 ans)
-   Si Anton est motivé à les aider, il leur donnera un avis de professionnel sur la question : selon lui, la faiblesse principale se trouve être l’ordinateur du Gardien qui fait passer les employés. S’il ne peut pas déclencher l’alerte et le blocage du sas, il est vulnérable, car seul. La complicité d’un employé peut être utilisée, ou bien quelqu’un ressemblant assez peut tenter de prendre son identité, si une carte est subtilisée. Il leur apprendra également que les employés ont, enregistré sur leur carte, un code couleur indiquant ou est ce qu’ils ont le droit de se rendre dans le palais royal pour leur travail. Le palais est séparé en 8 zones de couleurs différentes. Ces couleurs changent à chaque semaine. Les cartes sont mises à jour automatiquement lors de leur passage devant le lecteur à l’entrée.

Il possède lui-même l’une de ces cartes, bien précieusement rangée dans un double fond de tiroir de sa table de nuit. Si l’intrusion se fait contre son gré, un jet de fouille[3] aura permis de la trouver. Elle n’est pas à jour, mais il est en mesure d’en modifier lui-même les informations pour créer une fausse identité d’employé à un PJ. Mais il ne le fera pas gratuitement.
Si les héros ont accès à son ordinateur sans que les données n’aient été détruites, quelqu’un de suffisamment compétent (informatique[3]) pourra le faire lui-même. Le logiciel demandera de choisir une couleur. Si l’information concernant les codes couleur n’a pas été acquise… A eux de se débrouiller, cela se répercutera une fois introduits dans le palais royal.

Une fois ceci fait, ils pourront retourner vers Paris, forts de nouvelles informations… A condition de ne pas moisir dans une prison Ducale, accusés d’être des espions, bien évidemment !

29
Technologie / Re : Catalogue d'équipement
« le: 01 février 2019 à 11:06:13 »
Petite question !

Concernant le déctecteur d'ondes psychiques

" Ce dernier peut tenter de résister en obtenant une meilleure MR sur un jet de Volonté [1]"

Est ce que la spé invisibilité de concentration peut être utilisée dans ce cas ?

30
Salon de discussion / Re : Conventions
« le: 26 janvier 2019 à 11:13:43 »
J'ai un scénario absolument trollesque sous la main, venant d'une confusion entre "Mentaux" et "Mentaux", et d'un attentat prévu dont seulement quelques informations ont filtré, par des défenseurs des animaux extrémistes voulant brûler des mentaux de fourrure si tu veux

Mais c'est peut être pas le mieux pour présenter l'univers à des gens qui ne connaissent pas  ;D

Pages: 1 [2] 3 4 5